" />
Accueil / Blog / Ce qui se fait ailleurs: Du Petit traité du Plaisir au Silencieuses

Du Petit traité du Plaisir au Silencieuses

Du « Petit Traité du Plaisir » aux « Silencieuses »,
ou
Comment appréhender la domination masculine à travers la lecture de poèmes érotiques ?

Nicolas Raccah, de la Compagnie Fatale Aubaine, revient dans la région avec ses deux spectacles. Nous n’avions pas encore pris le temps de vraiment vous en parler, alors c’est l’occasion.

Notre première rencontre avec Nicolas Raccah, ce fut avec le Petit traité du Plaisir, que nous avons eu le plaisir de voir à deux reprises, ce qui, au delà du plaisir de vivre ce spectacle, nous a également permis d’apprécier toute l’évolution du jeux et du texte. Et puis, récemment, nous avons découvert son deuxième spectacle, Les Silencieuses. Nicolas est toujours disponible pour recevoir les questions, les réflexions, les critiques et s’en nourrit. C’est d’ailleurs ce qui l’a guidé vers la création des Silencieuses.

Que ce soit pour l’un ou pour l’autre des spectacles, c’est plutôt en appartement que ça se passe ou dans des lieux où le public est proche du comédien, où une rencontre peut se faire. La plupart du temps, un repas est partagé à l’issue de la représentation.
Si vous êtes un lycée, une bibliothèque, un centre social, ou tout autre lieu d’accueil de public et que vous avez envie de travailler sur les questions de sexualité et/ou de rapports de genre à travers la littérature, son histoire, ou tout simplement si vous êtes amateur/trice de théâtre ou curieux/ses de la vie, n’hésitez pas à contacter Nicolas Raccah (toutes les infos dans : Accueillir les spectacles à domicile).

 

Petit Traité du Plaisir qui met Oubli à la Mort

Petit Traité du Plaisir

 

Créé à partir de poésies érotiques de la Renaissance, à la fois piquantes et osées, truculentes mais jamais obscènes, Le Petit Traité du Plaisir nous convie à suivre le mouvement d’une passion charnelle, du désir jusqu’au plaisir.

Imbibés que nous sommes d’images pornographiques, nous avons presque oublié qu’on peut mettre des mots sur «la Chose», ce que faisaient nos aînés au XVIème siècle dans une langue admirable, avec une liberté et un humour qui nous laissent aujourd’hui sans voix.

Plaisir, joie et rire sont les mots d’ordre de ce spectacle, qui entrouvre le voile sur une époque oubliée où faire l’amour n’était ni trop sérieux, ni trop coupable, où les corps remerciaient Dieu en s’unissant, et où l’intelligence pouvait encore célébrer la sexualité comme un acte beau, respectueux, poétique, et possiblement… métaphysique.

Au carrefour des Lettres, de l’Histoire et de l’Éducation sexuelle, le spectacle peut (vivement) intéresser les jeunes à partir de 15 ans, à condition qu’ils soient informés du propos en amont, et désireux d’en entendre parler.

 

Durée 1h15

La RTBF1 a consacré une émission au spectacle disponible sur youtube.

 

Les Silencieuses (Récit d’un Voyage)

Les silencieuses Création 2014, durée 1h

Les Silencieuses se présente comme un voyage littéraire et intime à la première personne. Le spectacle, ponctué de chansons, raconte la prise de conscience tardive, par un homme du XXIème siècle, de la place dévolue à la parole féminine dans l’Histoire. Le spectateur accompagne le comédien-chercheur dans sa quête, à la rencontre de ces textes méconnus – du Moyen-Âge à nos jours – d’hommes qui s’acharnent à contrôler la parole et le corps des femmes, et de femmes qui s’arrachent à ce contrôle et s’en libèrent.

«Silencieuses», mais tout sauf muettes : évadées, brûlantes, rebelles, explosives, poétiques, puissantes, ces voix s’affranchissent d’un monde de silence et d’oubli pour libérer nos oreilles de leur habituelle surdité.

Un homme à l’écriture et au jeu, une femme à la mise en scène : une plongée au cœur de notre inconscient collectif, qui questionne sous une forme théâtrale les relations hommes/femmes telles que nous croyons les connaître.

 

Lequel choisir ?

L’un, pur plaisir d’entendre des poèmes comme on en fait plus, avec des mots qu’on n’entend plus ou que l’on utilise différemment ; retrouver l’essence de certaines expressions, de la manière de (se) raconter l’érotisme ; se laisser porter par les images que cela nous évoque, par la voix de l’interprète, ou simplement les émotions qui nous surviennent… Mais pas seulement… Il invite également à se questionner sur notre rapport à l’érotisme, à l’imaginaire sexuel, aux images auxquelles nous avons accès aujourd’hui, qui sont véhiculées, aux supports que nous utilisons pour nous représenter la sexualité mais aussi nourrir notre imaginaire érotique !

L’autre, prise de conscience, plus ou moins violente, de la place de la femme dans l’Histoire, vis-à-vis de l’homme, vis-à-vis d’elle-même ; de la responsabilité de chacun et chacune dans cette situation (passé, mais aussi présente)… Mais pas seulement… Il invite également à retrouver la force des femmes pour se faire entendre, la force des hommes pour prendre conscience du jeu dans lequel ils sont pris, mais aussi à se laisser bercer par ces mots qui parlent d’amour et de sexe sans détour, et pourtant avec une certaine pudeur !

Les deux ! Pour le plaisir et pour tout ce qu’on a envie d’y chercher, d’y trouver, peu importe par lequel on commence… C’est comme dans la sexualité, pas de règles, l’important c’est de faire comme on sent !

 

Ou et Quand ?

                    Petit Traité du Plaisir qui met Oubli à la Mort

Samedi 20 décembre à 20h à Marseille à La Casina de Martin Kimmel (72 Bd Longchamp – 13001) Entrée à 10 €
Réserver auprès de Martin : mk.lacasina@free.fr  06.76.28.56.84 / 09.55.56.99.56

                   Les Silencieuses (récit d’un voyage)

Jeudi 18 décembre à 20h à Marseille au Café Lulli (26, rue Lulli, 13001), suivi d’un repas partagé (chacun apporte quelque chose à manger et/ou à boire et on partage le repas après le spectacle).
Prix au chapeau
Réserver auprès de Jacques : 06 67 94 16 45

Dimanche 21 décembre à 15h à Aubagne à La Casa d’Oli (6, rue de la Liberté, face à la Mairie annexe – 13400 – Aubagne)  !!! Expérience unique : spectacle ET repas intégralement dans le noir !!!
Entrée à 20 € incluant crêpes et boisson

Commentaires

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

Association de loi 1901 - Déclarée le 22 juillet 2013 - N° RNA W133020172 - N° SIRET 797 489 234 00022